Montmartre : fripon et jupons

Fin XIXe siècle, la colline de Montmartre accueillait guinguettes et bals et une vie artistique dynamique côtoyait l’univers déluré des nuits parisiennes. Pendant ce temps, Pigalle et ses boulevards devenaient un théâtre où la prostitution, le crime, les music-halls attiraient une foule bigarrée de noctambules. De haut en bas de la Butte, cette promenade vous fera découvrir les lieux, les cabarets, les tavernes, les rues qui ont façonné la réputation d’un quartier étroitement liée à la fête et aux plaisirs.

Le Moulin Roue

Le Moulin Rouge

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :